Une cinquième lune pour Pluton

Grâce à plusieurs observations réalisées avec le télescope spatial Hubble, les astronomes ont découvert une cinquième lune autour de la planète naine Pluton. Ce nouveau satellite naturel ne ferait pas plus de 24 km de large.

Bookmark and Share

 


L’un des 9 clichés du télescope spatial Hubble qui a permis de découvrir la cinquième lune de Pluton (indiquée par P5). Celle-ci orbite à 42.000 km de distance de la planète naine.
Crédit : NASA/ESA/M. Showalter (SET Institute) – Enjoy Space (traduction)


Depuis sa découverte en 1930 par l’astronome américain Clyde Tombaugh (1906-1997), Pluton n’a pas manqué de défrayer la chronique scientifique. Tout d’abord, on estima que sa taille se situait entre celle de Mercure (4.878 km de diamètre) et de Mars (6.792 km). Mais celle qui était alors considérée comme la neuvième et plus lointaine planète de notre système solaire se révéla au final extrêmement modeste avec un diamètre de 2.306 km, ce qui est encore plus petit que la Lune de notre Terre (3.474 km). Plus tard, grâce notamment à la spectroscopie infrarouge, on déterminera que la surface de ce monde est recouverte à 98 % d’azoté glacé pour une température de -218 °C à -240 °C.

5 lunes découvertes en 34 ans, de 1978 à 2012
En 1978 Pluton se vit attribuer une lune : Charon. C’est James Christy de l’Observatoire Naval des États-Unis qui signa cette avancée dans nos difficiles tentatives d’en savoir plus sur cette étrange planète, située tellement loin que même les télescopes les plus puissants peinent à en discerner le moindre détail significatif. Avec 1.207 km de diamètre, cette lune baptisée Charon s’avère seulement deux fois plus petite que sa planète. En 2005, le télescope spatial Hubble accomplit des clichés de la neuvième planète qui montrèrent l’existence de deux autres satellites naturels, mais bien plus petits : Nix (46 km de diamètre) et Hydra (61 km). L’année suivante, en 2006, l’Union Astronomique Internationale retira à Pluton son statut de planète à part entière et la classa comme «planète naine» (planète n’ayant pas suffisamment «nettoyé» son orbite). En 2011, Hubble fut à nouveau sollicité et débusqua une quatrième lune intitulée P4 (pour Pluton-4) en attendant un nom officiel. Sa taille a été estimée entre 14 et 40 km de diamètre. Jamais deux découvertes sans trois : du 26 juin au 9 juillet 2012, Hubble réalise 9 clichés de Pluton qui montrent aux astronomes la présence d’une cinquième lune qui ferait 24 km de large avec une forme irrégulière. Pour le moment, l’objet est immatriculé S/2012 (134340) 1 ou plus simplement P5 pour Pluton-5. À n’en pas douter, cette dernière découverte intéresse au plus haut point les responsables de la sonde New Horizons de la NASA. Celle-ci doit en effet croiser Pluton en juillet 2015, s’en approchant jusqu’à 10.000 km de distance (ce sera la première sonde à survoler Pluton). Les lunes de la planète naine feront partie des objectifs scientifiques de la mission.


La sonde New Horizons (image d’artiste) passera au sein du système plutonien en juillet 2015. Une première.
Crédit : NASA

Publié le 12 juillet 2012

Bookmark and Share

Article source: http://www.enjoyspace.com/fr/news/une-cinquieme-lune-pour-pluton


This entry was posted in News Externe and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>